InnovAction Groupe-conseil
Une valeur ajoutée à votre performance
FAIRE DIFFÉREMMENT
Vign_bureau
LEAN HEALTHCARE
Novembre 2013

Participation à un séminaire exécutif et visite
de l'hôpital de St-Boniface à Winnipeg au Manitoba
Faites les choses différemment

Vous découvrirez dans le document ci-joint :

Qu'est-ce que le Lean Healthcare ?
Qu'est-ce qu'un kaizen ?
Les services que j'offre
Les projets réalisés
Mes références

LEAN HEALTHCARE
leanhealthcare.pdf (453,64 Ko)
TÉMOIGNAGES
Voici les commentaires d’une équipe de direction dans le domaine de la santé suite à une présentation sur la philosophie
d’amélioration continue LEAN et l’animation KAIZEN
  • Bonne base pour débuter notre démarche d'améliration continue
  • Très satisfaisant
  • Méthode simple, claire et rapide
  • Intéressant et pertinent
  • Permet l'adhésion de toute l'équipe
  • C'est rassurant !
  • C'est pas un long rapport de ''bla-bla'' ou de la philosophie dans les nuages !
  • Très concret
  • T'es une personne de terrain, tu sais de quoi tu parles
  • Méthode chiffrée
  • Je vais me coucher moins niaiseux !
  • Démarche souple, flexible, en continue
  • Démarche en équipe
  • C'est stimulant !
  • Le fond et la forme est très intéressant
  • Animateur expérimenté
  • A permis de s'entendre sur l'engagement de tous
  • Adaptabilité de l’approche, flexible
  • Personne et démarche simple, ce n’est pas une démarche à grand déploiement
TÉMOIGNAGES
25 commentaires de participants à des kaizens
dans le domaine de la santé


  • « On travaille sur des pistes de solutions concrètes et vérifiables »
  • « Travail unifié au lieu de silos. »
  • « On est vraiment en mode solution. »
  • « Ça apporte du concret. »
  • « Ça va permettre de savoir si ça marche avec des indicateurs. »
  • « Tout le monde tient compte de la réalité des autres. Ce sont des solutions qui conviennent à tout le monde. »
  • « Avant, on virait dans la même boue tout le temps. Maintenant, ce sont des solutions concrètes. »
  • « Ça m’a permis de me rendre compte à quel point mon travail est utile aux autres. »
  • « C’est un excellent moyen de communication. J’ai pas de doute sur les résultats. » Membre de la direction
  • « J’y crois !!! »
  • « Ça m’a permis de voir tout l’iceberg. J’avais peur que ça apporte une surcharge de travail aux gens. Ce ne fut pas le cas. Il y a aussi eu un gros respect des gens. » Représentant syndical
  • « Permet de voir la réalité des autres départements. J’avais peur de pelleter des nuages. NON. Ce fut des petits changements concrets. »
  • « En un court laps de temps, on a trouvé beaucoup de solutions. On ne parle pas pour parler. »
  • « Super intéressant ! Les problèmes et les solutions arrivent tout seul. La rencontre était structurée et les solutions sont réalisables. »
  • « Pratico-pratique »
  • « On se dit les vraies affaires. »
  • « Ça va rendre ma tâche plus efficace et plus facilitant. »
  • « J’ai appris beaucoup et j’ai compris beaucoup. »
  • « C’est beau de voir la passion des gens. »
  • « C’est bien de pouvoir s’asseoir avec du monde de terrain pour trouver des solutions terrain. »
  • « Ça va diminuer les tensions. »
  • « Je suis contente de voir la volonté de tous à résoudre les problèmes. »
  • « C’est pas quelque chose qu’on va laisser tomber dans 2 semaines. »
  • « C’est nos solutions. Ce n’est pas imposé. »
  • « Ce sont des solutions gagnant-gagnant ! »

« On a les mêmes patients. On a la même passion. »
Vign_logo_innovaction
ROUYN-NORANDA : LA MÉTHODE LEAN POUR RÉDUIRE LE TEMPS D'ATTENTE À L'URGENCE
Vign_111022_c3940_civiere-hopital-patient_6
Le Centre de santé et de services sociaux (CSSS) de Rouyn-Noranda implante un premier projet lié à la méthode Lean afin de réduire le temps d'attente à l'urgence.

Cette méthode vise à optimiser le travail des employés, notamment, en leur demandant d'évaluer leurs façons de faire pour identifier et éliminer les gestes inutiles qui font perdre du temps.

Selon le chef des soins critiques et ambulatoires du CSSS, Mario Racette, le temps d'attente à l'urgence est en hausse depuis trois ans à Rouyn-Noranda. « On est encore dans les cibles du ministère, mais on veut prendre la tendance inverse, donc on veut déjà commencer à améliorer ces délais là », dit-il.


Créer un site avec WebSelf
© 2009